Identité numérique positive

E-réputation : une rétrospective des principaux bad buzz en 2015

Un Livre Blanc « Rétrospective des bad buzz 2015« , publié par la société Visibrain, se propose de revenir sur quelques événements marquants qui ont nuit à l’image de certaines entreprises, l’année dernière.

Il faut bien avoir conscience qu’aujourd’hui – avec la puissance des réseaux sociaux -, aucune entreprise n’est à l’abri d’une crise médiatique. C’est pourquoi il est devenu primordial de comprendre, de connaître et de prévenir les menaces qui entourent sa réputation, les fameux « bad buzz ».

Ce document rédigé par Nicolas Vanderbiest, propose donc une compilation de l’intégralité des crises d’image qui ont affecté les marques en 2015, de leurs conséquences et des enseignements qu’elles offrent pour l’année qui débute.

La rétrospective proposée est déjà assez riche d’enseignements. En effet, l’on apprend que 94 % des crises éclosent ou sont relayées sur Twitter. Encore une fois, Twitter s’impose comme le lieu principal de la crise. Des trendings topics, un monde ouvert et des parties prenantes partisanes en font le média d’où tout démarre. Les journalistes sont sur Twitter ce qui explique que n’importe quel épiphénomène s’y déroulant devient un article potentiel.

Par ailleurs, 78 % des crises sont dues à une erreur dans la communication ou le marketing de l’entreprise.L’entreprise est donc un loup pour l’entreprise, pas besoin de « coup du sort » ou d’attaques extérieures pour provoquer les crises.

Plus d’infos : http://www.visibrain.com/fr/blog/livre-blanc-bad-buzz-2015