Identité numérique positive

En Normandie, les hôtels face aux enjeux de l’e-réputation

Dans un article publié sur Paris-normandie.fr, le journaliste Joce Hue s’intéresse à l’e-réputation des hôtels en Normandie. Aujourd’hui, plus de 90% des internautes consultent désormais les avis clients avant de réserver dans un hôtel. Les professionnels se disent à la merci de ces plateformes même s’il est également possible d’en tirer profit.

Philippe Coudy, le président de l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie de Haute-Normandie (UMIH), réclame certaines mesures :

Ces plateformes, véritables portes d’entrée du marché, transforment chaque consommateur en vérificateur de bureau de contrôle. Elles sont devenues consubstantielles de notre modèle économique, avec toute la difficulté de la vérification. Un avis négatif sur TripAdvisor, c’est une casserole que vous traînez pendant longtemps, avant que vous ne le fassiez retirer ou que le post soit rétrogradé en deuxième page… L’honnêteté intellectuelle voudrait que l’anonymat et les pseudos soient proscrits, car nos professions sont désormais à la merci d’un clic.

Certains professionnels réclament ainsi un « rééquilibrage des relations« . « Il ne faut pas que la parole publique se substitue à celle des pros » précise le directeur de l’Hôtel cinq étoiles de Bourgtheroulde. Et les utilisateurs de ces plateformes d’avis devraient également montrer patte blanche avant de poster un commentaire sur un établissement.

Pour rappel, le « taux d’anomalies » de ces avis depuis 2010 s’élevait à environ 30%, grimpant même à 44% en 2013, selon la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Pour en savoir plus : www.paris-normandie.fr/actualites/social/hotels-en-normandie–la-mauvaise-e-reputation-NH7797285#.WHx5f1yVCUl