Identité numérique positive

L’e-réputation d’un dirigeant est primordiale pour celle de sa société

Une étude réalisé par Weber Shandwick et KRC Research démontre que l’e-réputation (autrement appelée réputation numérique) d’un PDG sur le Web est primordiale pour celle de sa société.
Intitulée « The CEO Reputation Premium: Gaining Advantage in the Engagement Era » (« Comment tirer avantage de la bonne réputation d’un PDG à l’ère digitale« ), cette étude a été réalisée auprès de 1700 cadres supérieurs dans 19 pays et sur plusieurs continents.

Pour exemple, 75% des cadres français considèrent que la réputation du PDG a une influence entre modérée et très forte sur la réputation de l’entreprise. En plus d’accroître la valeur boursière, la solide réputation d’un dirigeant permettrait aussi de se protéger des crises, d’attirer les actionnaires ainsi que les nouveaux talents.

D’après Arnaud Pochebonne, Directeur général de Weber Shandwick France, « il y a quelques années, les PDG et leur état-major confondaient visibilité avec notoriété. Aujourd’hui, il n’est plus question de faire d’un dirigeant une star, mais de développer sa crédibilité via de multiples canaux, sources de valeur ajoutée pour l’entreprise, en interne comme à l’externe« .

74% des personnes interrogées sont aussi convaincues qu’il est important qu’un dirigeant soit publiquement visible pour qu’une entreprise bénéficie d’une bonne réputation. En revanche, les cadres français estiment que la visibilité d’un PDG a autant de chance d’améliorer l’image de l’entreprise que de lui nuire. D’où la nécessité de bien maîtriser la communication notamment sur le web et les réseaux sociaux.

Pour consulter cette étude : www.webershandwick.com/uploads/news/files/ceo-reputation-premium-executive-summary.pdf