Droit de l'e-réputation

Protection des données à caractère personnel : 6% des acteurs en France aujourd’hui conformes

Une étude consacrée aux opérateurs français ou intervenant en France sur internet révèle que les entreprises françaises n’ont absolument pas intégré les nouvelles obligations légales qui pèsent sur elles du fait de l’entrée en vigueur du Règlement européen relatif à la protection des données à caractère personnel.

C’est ainsi que le cabinet de conseil Converteo (ADLPerformance) a dévoilé le 23 novembre dernier, le « Baromètre RGPD », une étude du niveau de conformité des sites français, en association avec DIDOMI, plateforme innovante de gestion de la vie privée, et Me Marc-Antoine Ledieu, Avocat associé au cabinet Bardehle Pagenberg.
L’enquête dresse un panorama de la conformité au RGPD des sites internet des annonceurs audités et de leurs pratiques de gestion des données personnelles en front office.

Il en ressort que seulement 6% des acteurs audités sont en conformité avec le Règlement général sur la protection des données (RGPD) à six mois de son entrée en vigueur définitive.

Il s’agit d’un constat établi, grâce à un audit des sites internet de 100 entreprises et acteurs français ou opérant en France. Pour 16 secteurs étudiés, un point commun : une prise en compte encore embryonnaire des futures obligations en matière de collecte et traitement des données et d’information des consommateurs.

Ce chiffre démontre à quel point les acteurs économiques français vont connaître des réveils douloureux au matin du 28 mai prochain et plus sérieusement dans les semaines qui suivront.

L’étude souligne encore, s’il en était besoin, que « Les GAFA et autres pure-players se distinguent par leur avance. » Rappelons que Google, Amazon, Facebook et Apple (ou GAFA) sont des entreprises américaines habituées, par nécessité et par culture nord américaine, à gérer les enjeux juridiques de leurs activités.

L’étude complète mérite d’être visitée parce qu’elle donne d’autres détails tout aussi instructifs sur l’absence de conformité des sites de commerce en ligne, non seulement au futur RGDP, mais aussi et tout simplement à l’actuelle loi Informatique, fichiers et libertés.

Consulter l’annonce du baromètre sur le site de Converteo : https://converteo.com/barometre-rgpd-etude-du-niveau-de-conformite-des-sites-francais-et-analyse-des-pratiques-de-gestion