Identité numérique positive

Savoir maîtriser son e-réputation employeur

Quelles actions prioritaires les DRH doivent-ils mettre en place pour entretenir leur e-réputation employeur ? Et sur quels leviers doivent-ils agir en priorité ? Des problématiques centrales lorsque l’on sait qu’aujourd’hui, 1/3 des salariés publie des informations sur l’entreprise qui les emploie depuis les réseaux sociaux.

Le site ParlonsRH.com publie un dossier intéressant sur cette question en donnant la parole à quatre experts.

Pour Frédéric Mischler, chargé d’innovations et transformations RH, il faut surtout veiller à faire les bons choix parmi la multitude des canaux de communication afin d’éviter de se disperser.

Quant à Didier Baichère, VP Human Resources chez Akka Technologies, il faut surtout essayer de faire en sorte que les collaborateurs soient engagés et qu’ils adhèrent au projet de l’entreprise. C’est ainsi qu’en parlant de leur travail, ces derniers diffuseront la meilleure image possible et apparaîtront comme des ambassadeurs de l’entreprise.

D’après lui, l’image d’une entreprise tourne essentiellement autour de trois thèmes : attractivité, engagement et pacte social ou citoyenneté (ou responsabilité sociale et environnementale – RSE) :

Ces trois thèmes sont des leviers essentiels pour positionner sa marque employeur en interne puis en externe. C’est un travail qui doit se faire au niveau des comités de direction pour bénéficier d’un alignement fort et d’un impact renforcé : plus la dimension interne est maîtrisée et valorisée, plus il sera simple de s’attaquer à l’image externe.
On comprend aisément que la dimension « réputation » est bien une mission essentielle du DRH car elle est étroitement liée à la transformation des organisations et au développement du leadership dans l’entreprise. Il faut parier qu’à l’avenir ce sera le critère principal – expert en e-réputation – du remplacement ou de la création d’un job de DRH bien avant la maîtrise de la paye ou des relations sociales pour faire court.

La question de l’e-réputation va ainsi dans les deux sens. Si de nombreux recruteurs scrutent la réputation numérique des candidats à l’embauche, on voit aussi que l’entreprise doit aussi travailler sa propre réputation pour attirer vers elle de nouveaux collaborateurs.

Plus d’infos : http://www.parlonsrh.com/dossier-e-reputation-employeur/