Crise médiatique - votre-reputation.com

Les hôtels et restaurants de Limoges à l’épreuve des avis de consommateurs

Aujourd’hui, jouir d’une bonne e-réputation (autrement appelée cyber-réputation, web-réputation ou encore réputation numérique) est devenu un enjeu stratégique pour les hôtels et les restaurants. En effet, certains sites d’avis de consommateurs semblent être devenus une porte d’entrée incontournable avant de faire un choix définitif. Et la teneur des commentaires peut, par conséquent, avoir un impact direct sur la santé économique de certains établissements.

C’est l’objet d’un article publié dans le journal Le Populaire du Centre qui affirme que les avis postés sur internet pèsent fortement sur la fréquentation des hôtels et restaurants à Limoges.

Comme le précise la journaliste :

C’est devenu un réflexe, pour de nombreux clients d’hôtels et de restaurants. Avant de faire son choix, on allume l’ordinateur, la tablette ou le smartphone pour lire les avis des internautes. Et si certains propos donnent l’eau à la bouche, d’autres refroidissent d’entrée : « À éviter », « accueil désagréable », « la pire expérience culinaire à ce jour ». Quelques commentaires, parmi bien d’autres, que l’on peut lire sur des établissements limougeauds. »

Mais certains professionnels dénoncent des abus et avouent se sentir parfois impuissants face à des plateformes numériques qui peuvent aujourd’hui faire la pluie et le beau temps dans le monde de l’hôtellerie et de la restauration. Surtout quand on sait que certains commentaires peuvent avoir été postés pour nuire à tel ou tel établissement. D’ailleurs, un rapport récent révèle que les faux avis se multiplient sur Internet. Ainsi, dans son bulletin du 22 juillet 2014, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) fait état de 44,4 % d’avis faux ou biaisés, sur les sites des 139 établissements contrôlés par elle en 2013, alors que ce taux n’était que 28,8 % en 2012.

Pour consulter l’article du Populaire du Centre : http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/departement/haute-vienne/2014/…