La Cnil vient de publier une série de bonnes pratiques à mettre en place pour protéger son identité en ligne. Comme l’indique la Cnil avec un clin d’œil, ces pratiques participent de « quelques précautions techniques, un peu de connaissances juridiques et surtout, une pincée de bon sens !« .
4 axes sont donc développés en quelques lignes :

  • En dire le moins possible lors d’une inscription en ligne ;
  • Paramétrer ses réseaux sociaux ;
  • Connaître ses droits !
  • Avoir une bonne hygiène informatique !

S’agissant du point 3, Connaître ses droits, c’est sans doute le plus difficile pour le grand public, tant il est vrai qu’il s’agit d’une manière difficile, d’autant plus difficile à appréhender qu’aucune initiation aux rudiments du droit n’est proposée dans l’enseignement secondaire et il est inconcevable qu’on puisse sortir du système scolaire avec un bac ou tout autre diplôme de fin d’étude en poche sans avoir une conscience plus précise des règles du jeu en société que sont les lois et règlements et que pourtant nul n’est censé ignorer.
Fort heureusement, les pouvoirs publics fournissent en ligne un certain nombre d’aides pour combler cette lacune, comme par exemple les pages « Vos droits et démarches » sur le site Service-public.fr, et bien sûr le site de la Cnil pour ce qui est de la législation sur la protection des données personnelles.
Consulter l’article « 4 réflexes pour mieux protéger votre identité en ligne » : https://www.cnil.fr/fr/4-reflexes-pour-mieux-proteger-votre-identite-en-ligne

Didier Frochot

Didier Frochot est titulaire d’une maîtrise de droit privé et d’un DESS de gestion. Présent dans le secteur de l’information-documentation depuis 1982, il est Consultant et Formateur depuis 1984, il collaboration à la rubrique Droit du mensuel professionnel Archimag depuis 2003. Il fut par le passé Responsable pédagogique du cycle supérieur de l’INTD/CNAM pendant 10 ans (1989-1998).

Spécialités
E-réputation – Propriété intellectuelle, Droit des technologies de l’information, de la documentation et des médiathèques, Données personnelles et RGPD – Technologies de l’information (Internet/Intranet : recherche d’informations conception de sites) – Documentation – Traitement de l’information – Information, documentation et veille juridiques.