Dès l’annonce de la mise en place du confinement et de la fermeture des commerces, les TPE-PME, qui représentent plus de 99% du tissu économique français, ont inévitablement dû faire face à des défis inédits pour maintenir leur activité. Si la pandémie a accéléré la transition numérique des organisations, une étude Vistaprint et OnePoll démontre que seulement 44% des TPE bénéficiaient d’un site Internet, outil pourtant crucial dans la reprise d’activité.

Mi-mai, 91% des dirigeants de TPE-PME ont confirmé leur inquiétude vis-à-vis de leur chiffre d’affaires pour l’année 2020. L’étude menée par Vistaprint s’est donc intéressée aux solutions mises en place par les entreprises afin de continuer à faire vivre leur activité pendant cette période, à leur vision sur le long terme et à ce que cette crise a changé dans leur vision du digital.

Site web : un levier de croissance encore peu exploité par les TPE

79% des consommateurs considèrent qu’il est important que les TPE disposent d’un site Internet. Parmi celles qui en possèdent, 41% des dirigeants estiment que cela les a aidé pendant la pandémie. Pourtant, l’étude de Vistaprint dévoile que seulement 44% des chefs entreprises disposent d’un site web spécifique à leur activité. Parmi ceux qui n’en ont jamais créé, plus de la moitié (57%) n’en ressentent pas le besoin pour leur activité.
Cependant, le fait d’avoir un site Internet joue un rôle crucial : 80% des chefs d’entreprise qui possèdent un site web affirment que celui-ci permet à leurs clients de les contacter directement, de trouver leurs coordonnées ou encore leur localisation. De plus, ils ajoutent que depuis l’apparition du COVID-19, environ 21% de leurs revenus mensuels proviennent de leur site web. Ils estiment que ce chiffre pourrait atteindre 25 % une fois les restrictions complètement levées.

Une tendance marquée vers la numérisation

Depuis le début du confinement, plus de la moitié (54%) des entreprises déclarent que leurs ventes ont diminué. 36% des dirigeants reconnaissent que l’épidémie les a poussés à passer plus de temps à prendre soin de leur site web, 43% disent avoir utilisé les réseaux sociaux pour continuer à faire leur promotion et un quart des chefs d’entreprise a donné la priorité au renforcement de leur présence en ligne. Il est cependant nécessaire d’intégrer le numérique dans une logique de marketing mix global, afin de ne pas délaisser le marketing physique, essentiel dans la communication des entreprises.

Plus d’infos : http://www.presseagence.fr/lettre-economique-politique-paca/2020/08/03/paris-une-etude-vistaprint-devoile-un-besoin-croissant-de-digitalisation/

Fabrice Molinaro

Fabrice Molinaro est titulaire d’une licence en droit, d’une maîtrise d’histoire et d’une maîtrise de sciences politiques. Après un DESS en sciences de l’information-documentation, il s’oriente vers le monde de l’Internet.

Spécialités
E-réputation – Veille et recherche d’information sur Internet – Community management – Gestion de crise – Structuration de l’information et de la connaissance – Référencement – Création de e-content.