La société Hootsuite analyse les 5 points clés à retenir pour être performant sur les réseaux sociaux en 2022. Le rapport, issu d’une enquête auprès 18 000 spécialistes du marketing, met également en lumière les comportements émergents et les nouvelles règles.

1. TikTok deviendra le réseau social le plus important pour le marketing

En septembre 2021, TikTok a dépassé le milliard d’utilisateurs. Cela en fait le 7ème réseau social le plus populaire au monde. Si on exclut les réseaux de messagerie, TikTok est le 4ème réseau social le plus populaire après Facebook (2,7 milliards), YouTube (2,4 milliards) et Instagram (1,2 milliards). En janvier 2021, il ne comptait que 689 millions d’utilisateurs actifs mensuels avec une augmentation de 45 % en moins d’un an. En comparaison, le nombre d’utilisateurs actifs mensuels d’Instagram a lui augmenté de 6 % en 2020.

Par ailleurs, 24% des personnes interrogées pensent que TikTok est le réseau social le plus efficaces pour atteindre leurs objectifs, soit une augmentation de 700 % par rapport à 2020. TikTok a introduit plusieurs outils commerciaux utiles en 2020 et 2021, notamment des profils commerciaux, des publicités et un marché de créateurs.

2. Les dépenses publicitaires seront dirigées vers les plus petits réseaux sociaux

Les consommateurs peuvent être plus réceptifs à la publicité sur des canaux tels que TikTok, Snapchat et Pinterest que sur les réseaux sociaux plus importants.

  • Une étude de Kantar, mandatée par TikTok, a révélé que les consommateurs ont classé les publicités TikTok comme plus inspirantes et plus agréables que les publicités sur d’autres plateformes.
  • Une étude de Nielsen mandatée par Snapchat a révélé que les publicités sur Snapchat avaient plus d’impact que les publicités télévisées et se traduisent par une plus grande notoriété et des intentions d’achat accrues.
  • Une étude Pinterest Business a indiqué que les annonces sur Pinterest offraient un meilleur retour sur investissement et des taux de conversion moins élevés que les annonces diffusées sur d’autres réseaux sociaux.

Les plus petits réseaux ne sont tout simplement pas saturés de publicités au même point que Facebook ou Instagram, cela engendre donc moins de lassitude chez les utilisateurs par rapport aux messages publicitaires.

3. Les prospects achèteront leurs produits directement sur les réseaux sociaux

Avant la pandémie, le commerce sur les réseaux sociaux était une toute nouvelle opportunité pour les entreprises les plus innovantes. Mais l’augmentation de l’utilisation des réseaux sociaux combinée avec le télétravail a créé les conditions idéales pour une explosion des achats sur les réseaux sociaux. Selon eMarketer, le commerce social représentera une industrie de 80 milliards de dollars d’ici 2025.

La plupart des réseaux sociaux proposent désormais des solutions d’achat intégrées, y compris la vidéo en direct, et développent de nouvelles fonctionnalités pour répondre à la demande croissante.

4. Les entreprises doivent apprendre à faire de la publicité payante

Cette tendance sur les réseaux sociaux existe déjà depuis quelques années. 44 % des personnes interrogées ont indiqué que « le déclin de la portée naturelle et la nécessité d’augmenter les budgets publicitaires » était un des plus gros défis auxquels elles étaient confrontées sur les réseaux sociaux.

Quel que soit le budget dédié, les entreprises doivent apprendre à booster les contenus et les bases du ciblage de public.

5. La fin du service client par téléphone ?

Entre les confinements, les ralentissements des chaînes d’approvisionnement mondiales et les pénuries de main-d’œuvre, les clients ont de plus en plus de questions pour les entreprises. Et ils ont découvert qu’ils pouvaient obtenir des réponses plus facilement en utilisant les réseaux sociaux. Dans une enquête Nielsen mandatée par Facebook, 64 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles préféreraient envoyer un message plutôt que d’appeler une entreprise. Et selon Gartner, 60 % de toutes les demandes de service client seront gérées par des canaux numériques d’ici 2023.

Plus d’infos : https://comarketing-news.fr/les-5-points-cles-a-retenir-pour-ses-reseaux-sociaux-en-2022/

Photo : Envato

Fabrice Molinaro

Fabrice Molinaro est titulaire d’une licence en droit, d’une maîtrise d’histoire et d’une maîtrise de sciences politiques. Après un DESS en sciences de l’information-documentation, il s’oriente vers le monde de l’Internet.

Spécialités
E-réputation – Veille et recherche d’information sur Internet – Community management – Gestion de crise – Structuration de l’information et de la connaissance – Référencement – Création de e-content.