Bien qu’il existe déjà plusieurs options pour demander la suppression d’informations personnelles sur le moteur de recherche, les enfants sont particulièrement vulnérables quand il s’agit de contrôler leurs images disponibles sur Internet.

C’est pourquoi Google envisage, dans les prochaines semaines, d’instaurer de nouvelles règles permettant aux adolescents de moins de 18 ans ou à leurs parents ou responsables légaux de demander le retrait de leurs images des résultats de recherche sur Google Image.

Par ailleurs, sur certains produits très populaires auprès d’un public jeune, Google dit vouloir améliorer la sécurité de leur navigation sur le Web. C’est pourquoi, au cours des prochaines semaines et des prochains mois, certains changements vont être apportés aux comptes Google des utilisateurs de moins de 18 ans.

Voici un extrait des changements prévus annoncés sur le blog de Google France :

YouTube : les vidéos YouTube seront mises en ligne par défaut en mode « privé » pour les adolescents. (Il s’agit de l’option la plus privée disponible. Vos vidéos et playlists privées ne peuvent être regardées que par vous et les utilisateurs de votre choix).
Moteur de Recherche : nous disposons de toute une gamme de systèmes, d’outils et de règles conçus pour aider les utilisateurs à naviguer sur Internet sans s’exposer à du contenu explicite non sollicité. Entre autres protections, nous proposons SafeSearch. Cette fonction, quand elle est activée, contribue à filtrer les résultats inappropriés pour les jeunes. Elle est activée par défaut pour tous les utilisateurs connectés dont les comptes sont gérés par Family Link. Dans les mois à venir, nous activerons SafeSearch pour l’ensemble des utilisateurs de moins de 18 ans déjà connectés et en ferons le paramètre par défaut pour les adolescents qui créent de nouveaux comptes.
Assistant : nous mettons tout en œuvre pour empêcher l’apparition de contenu explicite quand un enfant utilise Google Assistant sur des appareils partagés.
Play : nous lançons une nouvelle section sur la sécurité qui permettra aux parents de savoir quelles applications respectent nos règles relatives aux familles.

Par ailleurs, sur Family Link, les parents peuvent mettre en place des limites de temps d’utilisation ainsi que des rappels sur les appareils supervisés de leurs enfants. Dans les mois à venir, Google annonce vouloir lancer de nouveaux filtres permettant de bloquer certains médias ou podcasts, ainsi que l’accès à des pages Web sur les appareils connectés équipés d’un assistant. Sur YouTube, sera également la fonction de lecture automatique si l’utilisateur est mineur. Sur YouTube Kids, Google désactivera cette option par défaut afin de laisser les parents faire le choix qui leur semble le plus judicieux pour leur famille.

Plus d’infos : https://france.googleblog.com/2021/08/internet-plus-sur-pour-lesjeunes.html

Fabrice Molinaro

Fabrice Molinaro est titulaire d’une licence en droit, d’une maîtrise d’histoire et d’une maîtrise de sciences politiques. Après un DESS en sciences de l’information-documentation, il s’oriente vers le monde de l’Internet.

Spécialités
E-réputation – Veille et recherche d’information sur Internet – Community management – Gestion de crise – Structuration de l’information et de la connaissance – Référencement – Création de e-content.