Mieux lutter contre le cyberharcèlement et les Fake News

cyberharcèlement

Le Safer Internet Day, journée internationale pour un Internet plus sûr, constitue en particulier un temps propice pour encourager des pratiques éclairées et développer l’esprit critique des élèves à l’égard des informations publiées en ligne. Des ressources et des actions sont proposées à cette fin.

Avec sa 19e édition qui s’est tenu le 8 février 2022, cette journée de sensibilisation, déployée dans 150 pays, est destinée à promouvoir un Internet plus sûr pour les jeunes. Elle est un rendez-vous incontournable en matière de prévention et sensibilisation au numérique à destination notamment des élèves et des professionnels de l’éducation.

Afin d’accompagner les enseignants à la sensibilisation des élèves du CE2 au lycée, le site Internet sans crainte propose des kits pédagogiques pour aborder en classe 3 thèmes clés de sensibilisation : l’hyperconnexion, le cyberharcèlement et le décryptage de l’information.

  • Voici les éléments abordés dans chacun des 3 thèmes clés de sensibilisation :
    Hyperconnexion : accompagner l’autonomie numérique : gérer son temps d’écran, son identité numérique et ses données personnelles
  • Cyberharcèlement : comment prévenir et agir: adopter les bons réflexes dans ses échanges en ligne, savoir repérer les signes du cyberharcèlement et apprendre à agir.
  • Fake news : apprendre à décrypter l’information : savoir rechercher et vérifier l’information et déjouer les fake news.

Enfin, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) et le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports ont renouvelé en novembre 2021 leur convention de partenariat. Ce renouvellement doit contribuer à une protection effective des données personnelles des mineurs par les acteurs de l’éducation.

Plus d’infos sur Internet sans crainte : https://www.internetsanscrainte.fr/sid/kitsateliers

Photo : internetsanscrainte.fr

Fabrice Molinaro

Fabrice Molinaro est titulaire d’une licence en droit, d’une maîtrise d’histoire et d’une maîtrise de sciences politiques. Après un DESS en sciences de l’information-documentation, il s’oriente vers le monde de l’Internet.

Spécialités
E-réputation – Veille et recherche d’information sur Internet – Community management – Gestion de crise – Structuration de l’information et de la connaissance – Référencement – Création de e-content.