YouGov a récemment réalisé une étude RealTime sur les Français et les avis clients sur internet qui jouent un rôle de plus en plus important en aidant souvent les consommateurs à prendre une décision d’achat.

Les Français sont-ils adeptes des avis en ligne ?

D’après cette étude, 69% des Français ont déjà laissé un avis client sur internet, un chiffre tiré à la hausse par les 25-34 ans (78%). Dans le détail, ils vont plus avoir tendance à le faire occasionnellement (69%) que régulièrement (31%).
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la majorité déclare laisser un avis positif (66%) – plutôt que négatif (19%).

Les femmes sont plus enclines à consulter les avis clients

Presque la totalité des Français consulte les avis sur un produit/service (94%) – parmi eux, 56% le font régulièrement. Les adeptes des avis clients sont majoritairement des femmes (63%), on note un écart de 15 points avec les hommes (48%).

Pour quelles raisons les Français laissent-ils un avis ?

Les Français vont plus avoir tendance à laisser un avis si la marque envoie un email à la suite d’un achat (39%) – en revanche, l’envoi d’un SMS encourage moins les Français à laisser un avis (23%). En deuxième place, on note qu’une des motivations à laisser un avis serait l’envoi d’un échantillon en guise de remerciement (34%).

Les Français font-ils confiance aux avis ?

Près de la moitié des Français (47%) sont d’accord pour dire qu’ils font confiance aux avis clients. En effet, près de 3 Français sur 4 déclarent avoir déjà renoncé à un achat à la suite d’un avis client (73%) – un chiffre qui grimpe chez les 18-24 ans (91%).

Sur quelles plateformes les Français consultent-ils les avis ?

Pour un peu plus de la moitié des Français (54%), il est plus pertinent de consulter un avis sur le site web du magasin.

Plus d’infos : https://fr.yougov.com/news/2022/02/14/les-francais-laissent-des-avis-clients/

Photo : Envato

Fabrice Molinaro

Fabrice Molinaro est titulaire d’une licence en droit, d’une maîtrise d’histoire et d’une maîtrise de sciences politiques. Après un DESS en sciences de l’information-documentation, il s’oriente vers le monde de l’Internet.

Spécialités
E-réputation – Veille et recherche d’information sur Internet – Community management – Gestion de crise – Structuration de l’information et de la connaissance – Référencement – Création de e-content.